Immunité innée

de Louis pasteur à Jules Hoffmann, prix Nobel (1865-2011)
Livre grand public
Auteur(s)
Yves Carton
Publication
novembre 2019
Éditeur
ISTE éditions

L’immunité innée constitue la première ligne de défense contre les pathogènes, à l’inverse de la réponse d’immunité adaptative, plus tardive et présente uniquement chez les vertébrés.

Couverture livre
Cet ouvrage examine la façon dont l’immunité innée a été découverte chez les invertébrés. Il prend pour point de départ les travaux de Louis Pasteur sur une maladie du ver à soie et ceux d’Élie Metchnikoff, découvreur de la phagocytose. Il s’intéresse ensuite à André Paillot, qui démontre en 1920 l’existence chez l’insecte d’une réponse humorale, sans rapport avec celle des vertébrés. Enfin, Immunité innée montre comment le groupe dirigé par Jules Hoffmann a trouvé de fortes similitudes entre la réponse innée des insectes et des mammifères. C’est finalement la découverte d’un récepteur chez la drosophile, retrouvé chez l’homme, qui conduit à l’attribution du prix Nobel à Jules Hoffmann en 2011.

Livre également disponible en anglais / Available in English

L'auteur

Diplômé d’immunologie de l’institut Pasteur, Yves Carton est actuellement directeur de recherche émérite au CNRS. Il a travaillé comme généticien au CNRS. Il se consacre maintenant à l’histoire des sciences, en particulier dans le domaine de l’entomologie, du darwinisme, et de l’immunologie.