Bioéconomie bleue : Antoine Aiello nommé expert du co-rapporteur du Comité Economique et Social Européen

Institutionnel

Le Professeur Antoine Aiello, Directeur du Laboratoire Stella Mare de l’Université de Corse et du CNRS, a été nommé en tant qu’expert du co-rapporteur du Comité Economique et Social Européen (CESE) dans le cadre des travaux menés sur la « bioéconomie bleue ».

La « bioéconomie bleue » correspond aux activités économiques et la création de valeur basée sur l’usage intelligent et durable des ressources aquatiques renouvelables et de l’expertise qui y est associée.

Dans le contexte de la prochaine présidence finlandaise de l’Union Européenne et du nouveau programme stratégique pour la période 2019-2024, le CESE a été invité, par une lettre en date du 7 février 2019 émanant de M. Sampo Terho, Ministre finlandais chargé des affaires européennes, de la culture et des sports, à élaborer un avis exploratoire sur le thème de la « bioéconomie bleue ».

Conformément à la demande exprimée, l’avis devra examiner la manière dont l’UE pourrait en stimuler le développement et quelles pourraient être les actions prioritaires à envisager.

Une première session de réunions, en présence d’Antoine Aiello, s’est tenue le mardi 16 avril 2019 à Bruxelles. Tout d’abord à la Représentation Permanente de la Finlande avec exposé de la stratégie, puis avec la Direction Générale des Affaires Maritimes et de la Pêche (DG MARE) et la Direction Générale de la Recherche et de l’Innovation (DG RTD) afin de débuter les travaux.

Le Laboratoire STELLA MARE, qui a pour objectif la maîtrise et la gestion intégrée des ressources halieutiques et littorales de Corse pour permettre un transfert des innovations technologiques vers les professionnels de la mer, a reçu un groupe de travail du CESE les 11 et 12 juin 2019.

A cette occasion les travaux de recherche et les avancées concrètes obtenus par la plateforme (maitrise de la reproduction d’espèces, restauration écologique…) ont été présentés afin d’étudier la possibilité de reproduire ces expérimentations à une échelle européenne.

Une démonstration appuyée par une présentation du professeur Aiello sur la vision durable de la bioéconomie bleue telle qu’elle est portée par le laboratoire STELLA MARE, Mais également par la participation des membres du comité au lancement de l’expérimentation CLEAN REEF visant à dépolluer le vieux port de Bastia en mettant à profit les rôles de filtreur et de brouteur de l’huître plate et de l’oursin violet.

L’avis du Comité Economique et Social Européen sera rendu à l’automne 2019.

Antoine Aiello et Martin Siecker
Antoine Aiello, directeur de la plateforme STELLA MARE et Martin Siecker, président du groupe d’étude du CESE préparent une cage d’huîtres du projet CLEAN REEF visant à dépolluer le vieux port de Bastia. © Stella Mare

 

Sylvia Agostini
Sylvia Agostini, coordinatrice des programmes de Stella Mare présente le projet CLEAN REEF au maire de Bastia, monsieur Pierre Savelli. © Stella Mare

 

Les membres du CESE visitent les laboratoires de la plateforme STELLA MARE
Les membres du CESE visitent les laboratoires de la plateforme STELLA MARE accompagnés de monsieur Jean-Guy Talamoni, président de l’assemblée de Corse. © Stella Mare

 

comite
Gérard Romiti : Président du Comité Régional des Pêches Maritimes et Elevage Marin, et Président du Comité National des Pêches
Henri Franceschi : Président du syndicat des aquaculteurs de Corse
Sylvain Lamare : Directeur adjoint scientifique de l’INEE
Petri Suuronen : Chef du programme de recherche « la bio-économie bleue »

 

Contact

Jean-Charles Lorenzini
Chargé de communication de Stella Mare